Témoignages

 

Octobre 2018 - "Dans un premier temps la sophrologie m'a permise de refaire la connexion entre mon corps et mon esprit,  et par la suite avec mon âme.C'est d'abord par des mouvements conscients que j'ai réellement " Pris Corps", que j'ai alors découvert des sensations dans mon être jusqu'alors inconnues.En lâchant prise, aidée par le souffle, dans cet état sophronique entre veille et sommeil, sont venues à moi toutes sortes de ressentis corporels plus ou moins agréables qui m'ont touchés et m'ont fait me sentir pleinement vivante!

C'est en apprenant au fil du temps à intégrer toutes ces sensations sans me juger, que j'ai eu spontanément l'envie de m'accueillir avec beaucoup de respect et de douceur pour moi même.J'ai appris peu à peu à me découvrir, faire la paix avec moi même, et ça m'a procuré une Joie immense! Je suis allée à la rencontre des valeurs qui m'habitaient et que j'ai vraiment conscientisées par ma pratique. 

Des valeurs telle que l'Authenticité, la Liberté par exemple pour n'en citer que deux parmi d'autres, mais qui sont pour moi cruciales et devenues mon véritable socle, mon terreau pour Être au monde, en accord avec ma nature profonde, en Vérité avec ce que je suis au plus profond de moi même.
Et c'est par cet ancrage de mon corps, en pleine conscience, que maintenant j'ose m'affirmer, sans avoir peur des jugements. Je me sens enfin dans la joie, libre et en harmonie avec moi même et en harmonie avec la Vie.

Je tiens à remercier du fond du cœur Isabelle et Christian, merveilleux sophrologues, chacun dans leur nature profonde, qui m'ont guidée pendant tant d'années et m'ont permise d'être ce que je suis devenue,  heureuse je le crois et en accord avec moi-même. 

La valeur et la force des partages de groupe dans le respect de chacun sont formidables !"

M. , 64 ans

 

Octobre 2017 -  "En ce moment , je ne m'étonne plus de rien! Acceptation totale...Maintenant , je fais de la sophrologie parce que je vais bien! Avant, je faisais de la sophrologie parce que j'allais mal. J'aime bien!   S.

Janvier 2017 - "La sophrologie m’aide à mieux supporter la frustration de ne pas avoir trouvé tout de suite du travail. Je me sens plus à l’aise dans mon corps, dans mon esprit.  Je me sens plus serein par rapport à mon handicap. Tout se met en place, doucement.." A, 30 ans, reconnu travailleur handicapé.

 Avril 2011 -  "Depuis que je pratique la sophrologie, je n'ai plus du tout d'angoisses matinales qui me faisaient si mal et que j'avais depuis pratiquement 20 ans. Maintenant, le réveil est le moment que je préfère dans la journée. Je me sens bien dans mon corps malgré mes 81 ans et aussi dans ma tête. Je vis mieux, positivement."    A., 81 ans. Résidente en Maison de Retraite.

Avril 2014 - "Tous les lundis, je fais des séances de sophrologie depuis que je suis tombée malade. Cela m’a aidé à ne pas me laisser abattre, à me concentrer sur moi-même et ne pas penser au négatif. Après une séance de sophrologie, je me sentais bien toute la semaine. Et mes enfants le ressentaient, ça pouvait améliorer ma vie de famille malgré les hauts et les bas.C’est pour cela que j’ai emmené mes enfants lors des séances parent-enfant. Les enfants ont pu trouver une confiance en eux et se sentir bien, surtout pendant les moments de stress. Les premiers jours, ils n’étaient pas d’accord pour participer à cette action. Mais en tant que maman, je les ai poussés, puis peu à peu, ils en ont pris goût car, ils pouvaient exprimer leurs ressentis et pouvaient parler librement sans gêne de ce qu’ils ressentaient dans leur corps. Cette action a pu faire avancer mes enfants et moi-même malgré les problèmes de la vie. Ensuite, c’est mes enfants qui m’ont demandé de venir à la sophrologie avec moi."          A., 48 ans. Centre Social

Juin 2002 - "Au fil des séances et des mois, j'ai retrouvé confiance en moi, espoir également alors que tout me semblait fermé. J'ai retrouvé cette qualité d'être, cette présence à la présence, je l'ai même affinée comme si je revenais "à la maison" après bien des pérégrinations. En outre, je me suis mise en mouvement dans mon existence, j'ose de plus en plus rayonner ce que je suis, et cela c'est un énorme défi dans ma vie"   M., 50 ans      

Novembre 2010 - "N'ayant pu assister aux séances de sophrologie depuis quelques temps déjà car j'ai dû rester alitée à la fin de ma grossesse, je voulais quand même vous annoncer la naissance de mon petit N. La sophrolgie m'a permis de mieux gérer mes angoisses, à un moment où je ne voyais plus d'autres alternatives que les anxiolitiques que j'ai finalement réussi à éviter pendant toute ma grossesse. Je ne manquerai pas de reprendre les séances lorsque j'en aurai un peu plus le temps. Encore merci!"        C., 30 ans

Novembre 2000: "la sophro, je m'en sers tout le temps!  Dans mon lit le soir quand j'arrive pas à m'endormir. En classe. Quand je suis énervée."  M., 11 ans

Février 2004 - " Ce qui me plaît dans cette méthode:

  • - le fait de me sentir toujours active, jamais passive dans toutes les activités proposées,
  • - la grande diversité des séances collectives (debout,assise, avec ou sans gestes), aucune monotonie, toujours quelque chose de nouveau,
  • - les formulations utilisées dans les explications, souvent très imagées, très parlantes, jamais trop répétitives
  • - la souplesse de la latitude qui m'est donnée: pas de consignes à contrainte forte mais des indications,des propositions en particulier pour ce que je peux faire chez moi
  • - le fait de disposer maintenant d'un grand "réservoir" d'exercices où je peux puiser selon mon humeur ou selon le temps dont je dispose"         C., 57 ans